Une production littéraire et plastique réalisée en interdisciplinarité en français et arts plastiques avec Mme Outil et M. Fleury avec les élèves de 5A et 5B, en partenariat avec la compagnie Not’Compagnie, collectif d’artistes d’Eure-et-Loir.

Le projet

A la manière d’un autoportrait, réel ou imaginaire, nous avons invité chaque élève à décrire l’oiseau qu’il aurait été dans la grande aventure des oiseaux telle qu’elle est décrite dans l’ouvrage du poète Attar. Dans l’histoire, les oiseaux hésitent à partir, tant ils devinent que les épreuves qui les attendent sont dures. Les élèves ont imaginé le nom et le profil de leur oiseau, pourquoi et comment il se dépasse. En même temps que le travail d’écriture, chaque élève a créé un visuel pour accompagner son texte. Ainsi chacun a été amené à penser sa double page qui contient d’un côté le texte, et de l’autre côté la création plastique.

Le Cantique des Oiseaux est un texte poétique écrit par Attar en langue persane vers 1190, c’est un livre de sagesse de près de 5000 distiques qui contient environ 150 histoires dans l’histoire. Aidé de la Huppe, leur guide spirituel, un groupe de trente mille oiseaux décide de partir à la recherche de la Sîmorgh, leur souveraine. Malgré la peur des oiseaux, la Huppe les encourage à se dépasser. Ils s’envolent alors pour un long voyage au péril de leur vie. Les 30 survivants (sî-morgh) se retrouveront face à eux-mêmes et comprendront qu’ils ont fait tout ce chemin pour retrouver leur vrai « moi », débarrassé des attachements du monde.

Les intervenants

Nathalie Van Cappel, comédienne et conteuse

“Je suis intervenue régulièrement dans les classes, tout d’abord pour raconter l’histoire, et ensuite pour accompagner le travail d’écriture en cours de français. J’ai nourri les textes de chaque élève en puisant dans le texte d’origine. J’ai été présente également en cours d’arts plastiques pour accompagner chaque élève sur la personnalité esthétique des oiseaux. Créer un lien entre les deux matières était important pour qu’une discipline nourrisse l’autre et inversement.”

Ruben, chanteur, musicien et comédien

“C’est au son de la basse électro-acoustique, du saz, de la senza et de la voix que j’ai créé un espace d’écoute propice à la concentration et à l’imaginaire. Les élèves se sont laissés porter par les notes et les mots de l’histoire. Pour ce projet j’ai réalisé chaque photo d’oiseau et la maquette de ce livre.”

Le 23 avril 2019, Nathalie et Ruben ont donné une représentation contée devant les deux classes de cinquième au collège.

En français

Ce travail d’écriture s’inscrit dans deux grandes thématiques du programme de français, le voyage et l’aventure : pourquoi aller vers l’inconnu ? et imaginer des univers nouveaux. Après avoir écouté l’histoire du Cantique des Oiseaux, les élèves ont lu quelques extraits, étudié les procédés d’écriture utilisés afin de se les approprier. Ensemble, ils ont déterminé la forme du texte et les éléments à aborder puis se sont lancés dans la rédaction du discours de leur oiseau. Cette écriture au long cours les a amenés à s’interroger, réfléchir, imaginer, lire, relire, corriger, retravailler, approfondir, développer, se dépasser… Chaque texte est ainsi le fruit d’un travail en plusieurs étapes reflétant la réflexion et la personnalité de chacun.

En arts plastiques

Dans ce travail les élèves devaient collecter des matériaux de récupération opaques et translucides puis ils avaient pour consigne de créer l’oiseau qui leur correspondait le mieux par un jeu d’ombres et de lumières. Au cours de la première séance, plongés dans l’obscurité de leur salle d’arts plastiques, ils devaient expérimenter les effets de la lumière et les différentes matières tout en restant attentifs à l’inattendu. Puis dans un second temps, ils réalisèrent leur propre oiseau en prenant conscience que ce n’était pas la construction qui primait mais ses effets lumineux et ses jeux d’ombres portés sur les murs.

Jeudi 20 juin les élèves ont pu découvrir et recevoir leur livre en présence de leurs parents, de M. Vuibert et des artistes Nathalie et Ruben de Not’Compagnie lors d’une réception au collège au cours de laquelle plusieurs élèves ont lu leur texte devant l’assemblée.

A lire : l’article dans L’Echo républicain https://www.lechorepublicain.fr/maintenon-28130/actualites/envol-poetique-et-public-pour-les-collegiens_13590708/